Delisss°°

Delisss... le rab O__o

26 mai 2009

TITLE_face
inthesun01inthesun02

"Si tu pouvais être heureux, vraiment heureux, pour un temps donné, mais en sachant dès le départ que ça finirait dans la tristesse et la douleur, est-ce que tu choisirais ce bonheur ou est-ce que tu l'éviterais ?"

Gregory David Roberts - Shantaram

(pour ma part, la réponse est toute vue !)

Posté par BiTWiX à 22:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    il faut être vraiment heureux.
    et acheter un petit réflecteur pour l'ombre

    Posté par max sauter, 26 mai 2009 à 23:34
  • Pour ma part, notre destin n'est pas tracé, nous en sommes maître.
    Si cela doit finir dans la tristesse et dans la douleur, c'est que l'élu n'a pas su se montrer digne du bonheur qui lui était accordé.
    La fatalité, je laisse ça aux paresseux

    Posté par Christophe, 27 mai 2009 à 00:41
  • Bien entendu! tout bonheur vaut la peine d'être vécu, fut-il furtif. Quelle tristesse si tu sais que tu es passée à côté de quelque chose de bien par simple peur. On ne sait pas ce que la vie nous réserve, mais les frissons de la vie, les petits et grands bonheurs c'est ce qui nous alimente.. moi, sans en douter, je préfère les remords aux regrets!

    Posté par Sofie, 27 mai 2009 à 08:47
  • (Personne à gauche, personne à dr... ah si...) Salut !

    Posté par FreZ, 27 mai 2009 à 14:13
  • "Celui qui marche d'un pas lent dans la rue de l'exil
    C'est toi
    C'est moi
    Regarde-le bien, ce n'est qu'un homme
    Qu'importe le temps, la ressemblance, le sourire au bout des larmes
    l'étranger a toujours un ciel froissé au fond des yeux
    Aucun arbre arraché
    Ne donne l'ombre qu'il faut
    Ni le fruit qu'on attend
    La solitude n'est pas un métier
    Ni un déjeuner sur l'herbe
    Une coquetterie de bohémiens.

    Demander l'asile est une offense
    Une blessure avalée avec l'espoir qu'un jour
    On s'étonnera d'être heureux ici ou là-bas."

    ces mots de Tahar Ben Jelloun seront ma réponse et contribution à ta crUelle question.
    La pOésie (et la photo) permettent de se défiler, de répondre de biais. TOI, aprés une courte hésitation, tu regardes de face et celà te rend belle. (désolé)

    Posté par immemory, 27 mai 2009 à 17:46
  • "En sachant dès le départ...", ce bonheur n'en serait-il pas forcément assombri?
    Pourrait-on vraiment (oui 'vraiMMent') être heureux?...

    Posté par sophie, 27 mai 2009 à 18:35
  • Ma version:
    "Tu peux être heureuse, vraiment heureuse, choisis ce bonheur même pour un temps donné, ne l'évite pas!"

    Posté par ABY, 27 mai 2009 à 19:34
  • vivre à fond les instants de bonheur !

    Posté par Sèv, 28 mai 2009 à 13:27
  • Carpe diem ! à quoi bon se morfondre (mollement) tout court au lieu de s'éclater et, certes, se morfondre après ? Allons, allons soyons raisonnables et choisissons les montagnes russes, au pire, on s'ennuie moins. Qu'on se sente vibrer, trembler, rire ou souffrir on se sent vivre, c'est tout...

    PS : Bravo pour tes derniers posts, très réussis. Contente que tu aies repris du clavier.

    Posté par C*, 30 mai 2009 à 21:45

Poster un commentaire