Delisss°°

Delisss... le rab O__o

14 janvier 2009

TITLE_memento

inthewind

 

"Réfléchir sur ce que l'on voudrait en réalité. La conscience du temps limité, fugitif, comme source de force pour s'opposer à ses propres habitudes et attentes, mais avant tout aux attentes et menaces des autres. Comme quelque chose, donc, qui ouvre l'avenir et ne le ferme pas. (...)
'Pourquoi faut-il que j'y pense, la fin est la fin, elle viendra quand elle viendra, pourquoi me dites-vous cela, cela ne change pourtant rien à rien.'
Quelle est la réplique ?
'Ne
gaspille pas ton temps, fais en quelque chose de profitable.'
Mais qu'est-ce que cela veut dire, profitable?
Se décider enfin à réaliser des désirs longtemps nourris. Réfuter l'erreur selon laquelle on aura toujours le temps plus tard. Le Memento, instrument de combat contre la paresse, les illusions que l'on se fait à soi-même et la peur liée au changement nécessaire. Faire le voyage longtemps rêvé, apprendre encore cette langue, lire ces livres, s'acheter ce bijou, passer une nuit dans cet hôtel célèbre.
Ne pas se manquer soi-même.
Cela implique aussi de plus grandes résolutions: abandonner le métier non-aimé, s'évader d'un milieu détesté. Faire ce qui aide à devenir plus authentique, à se rapprocher de soi-même. (...)
En se souvenant de la mort, rectifier la relation avec les autres. Mettre fin à une hostilité, s'excuser pour le tort que l'on a fait, exprimer une reconnaissance à laquelle on n'était pas disposé par mesquinerie. Des choses que l'on a considérées comme trop importantes, leur accorder moins d'importance: les coups d'épingle des autres, leurs grands airs, et en général le jugement capricieux qu'ils portent sur vous. Le Memento comme invite à
sentir autrement."

Pascal Mercier - Train de nuit pour Lisbonne


> Merci Cécile pour ce livre qui résonne en moi.

 

Posté par BiTWiX à 11:27 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci d'en avoir parlé...

    Je vais faire un tour chez le libraire

    Posté par littlesa, 14 janvier 2009 à 12:06
  • ça me parle beaucoup également merci Béa!

    Posté par lucie, 14 janvier 2009 à 13:21
  • j'le lirai un jour !
    et surtout je crois, arrêter avec la culpabilité !

    Posté par lili, 14 janvier 2009 à 16:24
  • Heureuse que tu l'apprécie, j'ai aussi beaucoup aimé ce livre. Profite bien des chapitres à venir

    Posté par C*, 14 janvier 2009 à 19:13
  • Synchronicité...

    Je viens de lire ton commentaire sur le blog, oui effectivement c'est un très bel écho...
    C'est peut-être parce qu'on est "chèvres" toutes les deux!
    Je commande le bouquin en question (en plus Lisbonne c'est très beau) et merci à la copine!

    Posté par asdetrefle, 14 janvier 2009 à 20:00
  • Oui, si on pouvait ... Ces phrases font réfléchir et prendre conscience ... PROFITES-EN BIEN !
    Pour ma part, il reste peu de temps ...
    Bisous Gazelle

    Posté par jo tourtit, 15 janvier 2009 à 07:00
  • ça résonne fort, effectivement !
    je t'embrasse

    Posté par delphinE, 15 janvier 2009 à 13:14
  • Heu... Tu veux bien arrêter de lire dans mon cerveau et en plus de t'en servir pour un post sur ton blog?? Non mais...
    Des bises

    Posté par Valli, 15 janvier 2009 à 21:54
  • moi, inculte que je suis
    je te lisais emmerveille quel resumé
    je t entendais mm parler
    et puis je lis que c est d un autre
    mais pourtant ces paroles sont tellement toi
    tu sais j arrette pas de dire que c est pas l appareil qui fait la photo mais l oeil qui est derriere
    oiel oui oiel mais quoi oiel
    qui y a t il derriere oiel
    ......
    et revois tes photos et je confirme
    TU es quelqu un de remarquable
    relis ce texte souvent
    et merci
    de GND à LPBFDM

    Posté par petrus, 16 janvier 2009 à 01:07
  • ça fait du bien d'appliquer ce qui y est écrit ...ça libère vraiment! GO!

    Posté par dine, 16 janvier 2009 à 21:04
  • ouh la !
    il y a eu plein de nouveautés ici !
    je ne viens pas assez souvent.
    Bravo. Beaucoup de belles choses. J'ai passé un bon moment sur ton blog.

    Posté par erik, 22 janvier 2009 à 20:40

Poster un commentaire